AVEF Bandeau Site 2

AVEF Icone Newslettrevétérinaire équinicone avef agendaicone documents AVEFicone AVEF formationsicone junior

 
     
Forgot Login?  

Anti-Dopage

Responsable : Richard Corde & Michel Pechayre

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

FNCHL’altrenogest, aussi dénommé allyltrenbolone, est un progestagène de synthèse appartenant à la famille des 19-nor-testostérones, disponible en France pour les chevaux sous la dénomination REGUMATE® Equin. Ces dernières années, il a été mis en évidence que les produits contenant de l’altrenogest contenaient également des traces de trendione, trenbolone et épitrenbolone en raison d’un défaut de purification lors de la synthèse de l’allyltrenbolone. La trendione, la trenbolone et l’épitrenbolone sont des anabolisants et font partie, de fait, des substances prohibées de catégorie II pour les Codes des Courses.

0
0
0
s2smodern

FNCHLe Laboratoire des Courses Hippiques (LCH) a mis en évidence, pour la première fois de la kavaïne à l’occasion de l’analyse d’un des prélèvements biologiques qui lui sont régulièrement confiés.

La kavaïne, est une substance prohibée par les Codes des Courses en raison de ses différentes actions sur le système nerveux (action psychotrope, sédative et anxiolytique) et sur le système musculo-squelettique (action analgésique et relaxante musculaire). Elle est présente dans une plante dénommée kawa (ou kava) originaire des iles du Pacifique sud.

L’enquête a démontré que la positivité du cheval était due à la présence de kavaïne dans des compléments alimentaires de la marque Loën, notamment dans les produits dénommés Serenity et Gastro’Flash.

Nous invitons les entraîneurs à faire preuve de vigilance en cas d’utilisation de ces produits.

Paris, le 1er septembre 2020

0
0
0
s2smodern

Une mise en garde a été diffusée par le British Horseracing Authority (BHA) relative à la présence dans le Regumate® distribué en Grande-Bretagne d'un produit appartenant à la catégorie des stéroïdes anabolisants.
Des investigations sont menées en France afin de vérifier si cette situation touche notre pays.
Dans l'attente des résultats des investigations françaises, nous demandons que soient prises les précautions nécessaires lors d'emploi de Regumate®.

pdf BHA Notice Regumate Sept 18 (82 KB)

pdf Letrot COMMUNIQUE REGUMATE (18 KB)

0
0
0
s2smodern

FNCH logoL’EHSLC (European Horserace Scientific Liaison Committee) va publier un temps de détection pour le Tiludronate. En tant que substance thérapeutique, ce biphosphonate de seconde génération, qui rentre dans la catégorie des substances prohibées par les Codes des Courses, va voir sa limite de screening analytique évoluer et être harmonisée au niveau européen. Compte-tenu de son mode d’action particulier, le calcul d’une concentration plasmatique inefficace était délicat par l’application du modèle classique, celui-ci a donc dû être adapté.

0
0
0
s2smodern

Vous trouverez ci-joint un communiqué de France Galop et du Trot suite à l'envoi de catalogues publicitaires pour un site proposant des produits interdits à l'imortation et à l'utilisation en France.

pdf Lettre commune LeTROT FRANCE GALOP 270220 (485 KB)

0
0
0
s2smodern

L’instruction de deux récents cas positifs sur prélèvements de contrôle de médication à l’entraînement et en course montre que des entraîneurs avaient utilisé des compléments alimentaires contenant des concentrations anormales de Cobalt réalisant des apports de 10 à 60 fois supérieurs aux besoins de l’organisme du cheval. Si vous utilisez des compléments alimentaires contenant du Cobalt, il vous est vivement recommandé de vérifier la composition du produit, et notamment sa teneur en Cobalt, avec votre vétérinaire afin de s’assurer que les quantités administrées sont en rapport avec les besoins du cheval, étant précisé que de fortes doses de Cobalt sont toxiques pour l’organisme.

0
0
0
s2smodern

IconeAVEFDOPAGE

Les sociétés de courses du Trot et France Galop ont publiés de nouvelles dispositions.

Parmi les modifications au Code des courses au Trot qui ont été publiées le 7 juillet 2016  et qui avaient fait l’objet d’un communiqué diffusé le 10 juillet sur le site de l’AVEF, figurent notamment 3 nouvelles dispositions :

0
0
0
s2smodern