AVEF Bandeau Site 2

AVEF Icone Newslettrevétérinaire équinicone avef agendaicone documents AVEFicone AVEF formationsicone junior

 
     
Forgot Login?  

La règlementation concernant l’administration de Biphosphonates (TILDREN® et OSPHOS®) à des chevaux de courses âgés de moins de 4 ans (est pris en considération le 1er janvier de leur année de 4 ans) a récemment évolué dans de nombreux pays du Monde.

Voici un récapitulatif des pays concernés :
Au Galop :
En France, aucun cheval âgé de moins de quatre ans ne peut participer à une course publique s’il a fait l’objet après le 1er janvier 2020 de l’application d’un traitement par une substance appartenant à la classe thérapeutique des Biphosphonates.
Si ledit cheval a fait l’objet d’une administration de Biphosphonates avant le 1er janvier 2020, celle-ci devra être justifiée par une ordonnance.
Cette règle est aussi appliquée en Australie, Allemagne, Danemark, Espagne, Hong Kong, Irlande, Italie, Malaisie, Ile Maurice, Maroc, Norvège, Qatar, Arabie Saoudite, Afrique du Sud, ... (liste non exhaustive).
Au Trot :
L’administration de Biphosphonates (TILDREN® et OSPHOS®), à des chevaux âgés de moins de 4 ans est interdite au Danemark, en Finlande, en Norvège et en Suède. Elle le sera également en Allemagne, Autriche, Belgique, Irlande, Suisse et Russie à partir du 1er janvier 2021.
Si un Biphosphonate est détecté dans un prélèvement réalisé sur un cheval de moins de 4 ans dans ces pays, le cheval peut alors être exclu de toute compétition. L’exclusion pouvant être prononcée pour une durée définie par la réglementation de chaque pays. Le cheval est également distancé si le prélèvement a été effectué à l’issue d’une épreuve. Une amende peut par ailleurs être infligée à l’entraîneur.
En France, l’administration de Biphosphonates, substances prohibées de catégorie I, à des trotteurs âgés de moins de 4 ans reste autorisée. Néanmoins, il est rappelé que selon les recommandations des laboratoires titulaires de l’autorisation de mise sur le marché en France pour ces produits, l’OSPHOS® ne doit pas être administré à des chevaux de moins de 4 ans et le TILDREN® à ceux âgés de moins de 3 ans.
Il convient également de ne pas administrer de Biphosphonates à des chevaux âgés de moins de 4 ans originaires des pays mentionnés auparavant et stationnant provisoirement en France ou bien à des chevaux français susceptibles de participer à des épreuves dans ces pays.
L’administration de Biphosphonates autres que ceux possédant une autorisation de mises sur le marché pour le cheval est quant à elle totalement proscrite.
Paris, le 10 décembre 2020

0
0
0
s2smodern