A la suite :
i) de la notification d'un cas de morve par les autorités brésiliennes,
ii) d'informations relatives à la présence de cas de morve à Bahrein,
iii) du vote d'une décision communautaire destinée à suspendre les importations d'équidés de ces deux pays,
la DGAL a recensé l'ensemble des équidés importés de ces deux pays pendant les périodes à risque, et a diligenté des mesures de contrôle et de surveillance destinées à garantir l'absence totale de risque lié à ces équidés importés.

Pour les équidés importés du Brésil :
Les équidés importés pendant la période à risque (recensement de 36 équidés) sont tous originaires de zones autres que la zone de Distrito federal (où le cas de morve a été déclaré), et ne constituent donc pas un risque sanitaire. Cependant et pour garantir l'absence totale de risque, les actions suivantes seront menées :
i) enquêtes auprès des propriétaires d'équidés importés afin de vérifier que les animaux  importés ne présentent pas de lien avec la zone infectée,
ii) dépistage sur tous les équidés 6 mois après leur arrivée en France (même si aucun lien n'est établi avec la zone infectée).
Si les aniamux importés présentent un lien avec la zone infectée, un protocole spécifique de surveillance sera mis en place.

Pour les équidés importés de Bahrein :
Les équidés importés pendant la période à risque (3 équidés recensés) seront tous soumis à un dépistage 6 mois après leur arrivée en France.

La DGAL nous tiendra informé de toute évolution liée à cette maladie que nous ne manquerons pas de vous diffuser.

Cordialement,

--
Virginie Maisonnier
RESPE - Réseau d'Epidémio-Surveillance en Pathologie Équine
23 rue Pasteur
14120 Mondeville
Tél. / Fax : 02 31 57 29 14
www.respe.net

Partenaires du site

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Share This