AVEF Bandeau camargue logo 2

ICONE AVEF RESPEvétérinaire équinicone avef agendaicone documents AVEFicone AVEF formationsicone junior

Elevage

Responsable : Laurent Mangold
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bienvenue sur la page de la commission reproduction de l’AVEF.
Ce blog se veut interactif et nous attendons vos remarques, vos suggestions, ainsi que toutes infos intéressantes qui pourraient être transmises à nos consoeurs et confrères.

Contactez nous en cliquant sur les noms d'auteurs ou sur “ajouter un commentaire” dans chaque entrée du blog.

Comme promis, nous allons commencer à évaluer différents contrats d’insémination ou de suivis gynécologiques à la fois pour des juments que vous suivez dans votre clinique ou dans des haras.

0
0
0
s2smodern

bonjour,
je désire connaître les limites de la compétence d'un inséminateur équin non vétérinaire. Par exemple, l'irrigation utérine et l'injection intra-utérin d'antibio sont-ils des exercices illégaux de la médecine vétérinaire?

Y a t-il des textes définissant ces compétences et où les trouver?
Merci de me répondre
salutations confraternelles
JMP

samedi 27 octobre 2007
2 commentaires
Elodie CHOLLET
Pour ma part je pense que c'est exercice illégal! j'ai trouvé sur légifrance la définition du centre de mise en place et donc de l'inséminateur:

"Un centre de mise en place de la semence doit être placé sous la responsabilité technique d'une personne titulaire d'une licence d'inséminateur équin. Les opérations de mise en place de la semence ne peuvent y être effectuées que par lui ou sous sa responsabilité par d'autres agents titulaires d'une licence d'inséminateur équin.
A chaque opération l'agent doit :
- Contrôler l'identité de la jument à inséminer,
- Pratiquer l'examen préalable à l'insémination : vérification de l'ouverture du col de l'utérus etéventuellement examen échographique,
- Assurer la mise en place de la semence,
- établir les documents correspondant à chaque intervention conformément à l'arrêté du 15 décembre 1986 susvisé."

j'essaie d'en savoir plus et je vous tiens au courant
samedi 27 octobre 2007 - 14:11
LAURENT MANGOLD
C'est strictement de la pratique illégale de la médecine vétérinaire. Attention, les textes relatifs à l'IA sont en pleine refonte et la notion de centre de mise en place agréé va disparaitre. La FADETEQ veille au grain et vous tiendra au courant. N'oubliez pas d'adhérer, vous recevrez par mail les dernières mouture des textes qui régissent notre activité repro. Laurent
lundi 29 octobre 2007 - 12:28

0
0
0
s2smodern

Nous avons tous plus ou moins subi la crise de l’artérite virale, et alors que nous sommes au crépuscule de l’épidémie pour cette année, j’aimerais avoir vos commentaires et vos réactions.

Pour ma part, je suis très choquée par le comportement irresponsable des haras qui ont longtemps fait l’autruche face à la maladie et je suis très étonnée du silence assourdissant des différents organismes représentants les éleveurs, les autorités et même les vétérinaires! Il faut savoir que plusieurs élevages ont des pertes considérables (par exemple, 20 poulains et 2 poulinières morts depuis avril dans un élevage de lait de jument... 30000 euros de pertes pour le moment!!!!) et les bilans qu’on nous communiquent par la presse par exemple sont très en dessous de la réalité.

Pour toutes ces raisons, et d’autres..., je voudrais avoir vos témoignages si vous avez eu des cas, vos réactions peut être énervées comme la mienne, ou sereines. Enfin, quels attitudes devrons nous avoir pour l’an prochain comme rien ne sera probablement obligatoire (artérite=MDO seulement)!
Je tiens à préciser que cette tribune est strictement de mon initiative et n’engage pas l’AVEF!
A vos claviers


dimanche 19 août 2007




Membres de la commission

2 commentaires
Usager anonyme
Ici est tout le problème du désengagement de l'état de certaines actions sanitaires. Est ce que les associations de race ont le pouvoir et les moyens de gérer du sanitaire? Nous rencontrons quotidiennement les mêmes problèmes avec la Rhinopneumonie et pourtant le vaccin n'est toujours pas rendu obligatoire. Quant à la pertinence du certificat de bonne santé, je ne sais quand penser? Peut ^tre que cette crise permettra de réunir des gens décisionnaires, responsables et surtout compétents pour mettre en place une stratégie de maitrise pour l'avenir. peut être pourrions nous en débattre à l'AG de L'AVEF 2007 pour avoir un maximum de point de vue de tout horizon sur ce problème.
LM
mercredi 22 août 2007 - 10:04
vétérinaire
Certains clients se demandent effectivement quel sera l'impact de l'artérite virale sur leur petit cheptel . Monsieur X a des percherons et surprise 2 sur 4 controlés sont positifs , la 2eme PS confirme et conclut à la stabilité . Monsieur Y a une ps arabe qui a séjourné au PIN : ilfait lui même la démarche du dépistage (2 fois positive au 1/128) et pour être complet il fait également le dépistage sur la 2 eme jument de son effectif : résultat idem . Quelle attitude raisonnable faut il adopter pour éviter la panique d'une part, et d'autre part que ces clients ne passent pas pour des pestiférés ?
Dominique CLAUDE (Orne)
vendredi 28 septembre 2007 - 12:50

0
0
0
s2smodern
En attendant de créer un vrai forum de discussion, je vous propose de discuter dans le blog sur des questions que vous poserez. Envoyer moi vos questions, réponses et commentaires par email et je les rajouterais au fur et à mesures.
Nous commençons avec des commentaires de notre confrère Laurent MANGOLD:

1er THEME, ocytocine longue action:
LM: Quelqu'un a t-il déjà essayer l'ocytocine longue action? Quels résultats avez vous eu?
Nous avons essayé, les résultats semblent encourageants mais  nous l’avons fait sur un petit effectif!
EC: je ne l’ai pas essayé mais j’aimerais bien, peux tu nous donner le nom commercial, les doses que tu fais et nous dire si tu as eu des intolérances. Combien de temps est-elle censée agir? Les contractions provoquées sont-elles efficaces pour évacuer les liquides?
LM: cette ocytocine s’appelle REPROCINE (Carbetocine), j’en fais 1 ml IM (attention hors AMM). Nous avons essayé sur deux juments qui collectent du liquide après IA. Résultats encourageants: moins de liquide et elles sont toujours vivantes! Elles ne sont pas pour autant gestantes, mais elles sont vides déjà depuis deux ans !!!
LM: Les deux juments testées à la REPROCINE sont pleines ! L'effet utérotonique du produit sur ces deux juments semble avoir bien amélioré la vidange, surtout après les lavages utérins. Avec prosta ou ocytocine nous n'arrivions pas à avoir une bonne vidange du liquide après les lavages, dont elles avaient bien besoin!. A approfondir!
EC: je suis en train de tester moi aussi la reprocine après tes conseils, je vous dirais si cela a fonctionné!
EC: j’ai testé la reprocine sur 4 juments à vidange difficile après lavage et après IA. Je n’ai pas eu de réponse extraordinaire pour le moment, une a bien répondu mais c’était la moins difficile. Je n’ai fait qu’1ml 1 fois par jour comme ça l’est indiqué pour les vaches, est ce que tu en fait plus souvent malgré tout? Dans ce cas, je trouve 1ml d’ocytocine 3-4 fois par jour plus efficace! à suivre...

2ème THEME, taux de réussite en récolte d’embryon:
LM: Que pensez vous des taux de réussite de récolte d'embryon annoncé dans les différentes bibliographies? Mythes ou réalité ? les centres de mise à disposition de porteuses ont un nombre de réservation de porteuses en fonction du nombre théorique de récolte qui à l'air inquiétant ? les taux de réussite à la récolte semble tirer vers le bas. Pensez vous qu’on a un échantillonnage de juments à problème ou est-ce une réalité du terrain ?
0
0
0
s2smodern

Sous-catégories

Voici une nouvelle partie pour notre site avec des cas cliniques de reproduction. Si vous avez des cas résolus ou non et que vous aimeriez les commentaires de confrères, envoyez moi le cas par email, je le mettrais en ligne et faites des commentaires au sein de chaque cas.