Kystes synoviaux articulaires chez le cheval : 16 cas.

 

Résumé réalisé par M. Cousty,

d’après Mathieu Lacourt, Melinda MacDonald, Yves Rossier, Diplomate ACVIM, and Sheila Laverty, MVB, Diplomate ACVS & ECVS

Equine Articular Synovial Cysts: 16 Cases.

Veterinary Surgery 42 (2013) 99–106.

 

La nomenclature des lésions kystiques à proximité des cavités synoviales est extrêmement complexe étant donné la variété des terminologies utilisées. Les hernies synoviales sont décrites comme des collections résultant d'un défaut au sein de la capsule articulaire dans lesquelles la membrane synoviale s'est développée. Microscopiquement, elles sont caractérisées par une protrusion de la totalité de l'épaisseur de la membrane synoviale. Les kystes synoviaux, au sens strict de la définition, n’ont pas de communication évidente avec la cavité articulaire. Ils contiennent également une membrane synoviale. Les ganglias, au contraire, ne contiennent pas de membrane synoviale.

 

Matériels et méthodes

Les chevaux ayant présenté des kystes articulaires synoviaux ont été revus de manière rétrospective. L’anamnèse, les signes cliniques, les techniques diagnostiques et le traitement ont été notés et le suivi a été obtenu par téléphone. Pour les chevaux traités chirurgicalement, une excision la plus près possible de la capsule a été réalisée, souvent en conjugaison avec une arthroscopie. La communication articulaire été fermée si elle était présente.

 

Résultats

16 chevaux avec des kystes articulaires synoviaux ont été retrouvés. Les articulations concernées étaient le carpe (10), le boulet (5) et l'articulation fémoro-tibiale (1). L'âge moyen était de 6,5 ans. La boiterie était la cause du référé pour la majorité des chevaux (9/16). Le diagnostic est établi selon une combinaison de la palpation et des techniques d'imagerie, incluant la radiographie, l'échographie et la radiographie de contraste. Pour la région du carpe, des anomalies radiographiques étaient présentes sur 7 chevaux sur 10. Sur cette articulation, l’articulation médio-carpienne était concernée pour 9 cas sur 10 et principalement sur la partie dorso-médiale de l'articulation (8/10). Pour le boulet, la localisation était dorso-médiale, dorso-latérale ou dorsale. L'excision du kyste a été réalisée sur 8 chevaux. Le suivi était disponible pour 4 chevaux traités chirurgicalement et 2 chevaux traités de manière conservatrice. La boiterie s'est résolue sur 3 chevaux traités chirurgicalement et le 4e est mort pour une autre raison. Les 2 chevaux traités de manière conservatrice ont eu des performances satisfaisantes pour le reste de leur carrière.

 

Conclusion

Les kystes articulaires synoviaux sont rares chez le cheval et peuvent être associés à une boiterie. Les kystes présentaient une communication avec la cavité synoviale dans tous les cas. Le retrait chirurgical permet une résolution de la boiterie et un retour au travail.