Le stress chirurgical influence la concentration en cytokines du sérum autologue conditionné

d'après C. T. FJORDBAKK, G. M. JOHANSEN, A. C. LØVÅS, K. L. OPPEGÅRD and A. K. STORSET

Surgical stress influences cytokine content in autologous conditioned serum

Equine Veterinary Journal, 2015, 47, 212-217.

Résumé par M. COUSTY

Introduction

Les prélèvements de sérum autologue conditionné (ACS) sont habituellement réalisés lors des examens locomoteurs mais parfois suite à une arthroscopie exploratrice pour des traitements ultérieurs. Il y a peu d’information sur l’effet du stress sur la nature du prélèvement. L’objectif était 1) d’identifier l’effet du stress sur les concentrations en cytokines, 2) d’identifier les marqueurs hématologiques pouvant prédire la production de cytokine et 3) d’évaluer la nécessité des contenants spécifiques lors du prélèvement.

Méthodes

Du sang a été prélevé sur 15 étalons admis pour une castration de routine et les prélèvements ont été réalisés avant l’intervention et 22 à 24 h après l’intervention dans des tubes ACS (1 et 2) et des tubes spécifiques contenant du Z Serum Clot Activator. Les concentrations en interleukin (IL)-1 receptor agonist (IL-1Ra), IL-10, IL-1β, tumour necrosis factor (TNF)-α, insulin-like growth factor (IGF)-1 et transforming growth factor (TGF)-β ont été déterminées avant et après l’intervention. Les différences ont été exprimées sous forme de delta (différence concentration après incubation - concentration avant incubation). Selon la concentration sanguine en SAA, le stress post-chirurgical a été considéré comme « léger », « modéré » ou « marqué ».

Résultats

Sur l’ensemble des chevaux, le delta IGF-1 était significativement plus bas sur les prélèvements post-opératoires comparativement aux prélèvements pré-opératoires. Il n’y a avait pas de différence sur le delta IL-1Ra.

Dans le groupe « stress marqué », le delta IL-1Ra et le delta TGF-β était significativement plus bas que dans le groupe “stress modéré” et le delta IGF-1 était significativement plus bas que dans le groupe « stress léger ».

Les concentrations en cytokines n’avaient pas de relation avec les marqueurs hématologiques. Les concentrations en cytokines étaient comparables quel que soit le contenant utilisé.

Conclusion

Le stress chirurgical influence négativement la qualité des prélèvements après une chirurgie. Il est donc préférable d’attendre quelques jours supplémentaires avant de réaliser le prélèvement. Les conteneurs spécialisés ne montrent pas de différence significative avec les tubes spécifiques contenant du Z Serum Clot Activator bien que ces tubes ne soient disponibles qu’en petite contenance et ne soient pas approuvés pour cette utilisation.

Share This