Anti-Dopage

Responsable : Richard Corde & Michel Pechayre

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

IconeAVEFDOPAGECommuniqué de la commission anti-dopage :

1,5 cc IV de Romifidine IV aurait été détecté à 10 jours !!!  en course sur un trotteur…..

Une réunion de la commission avec les responsables du contrôle dans les courses est prévue pour discuter, entre autre, de ce problème.

Encore un cheval de course positif (au bout de 42 jours d'une dose injectée de 35 mg) en décembre, avec des délais "habituellement recommandés" (21 jours).

A relire : Alerte sur le Canitédarol®

Alors que les tests sur le Kenacort® (acétonide de triamcinolone) ont permis de définir des délais raisonnables, les derniers cas positifs dans les courses de trot montrent que l'utilisation du Canitédarol® (di-acetate de triamcinolone) est des plus aléatoire concernant les délais d'élimination. Nous vous conseillons vivement de réaliser des tests de dépistages concernant cette spécialité avant de pouvoir participer à une compétition ou une course.
Nous vous rappelons également que l'utilisation des dexaméthazones longues actions en infiltrations du dos sont sujettes à des délais difficiles à préciser voire impossible.

Bonjour,

vous trouverez le résultats des analyses de dépistage 2007-2009 du LCH.

icon FNCF : Resultats Analyses Depistage 2007-2009 (145.43 kB 2009-09-21 23:07:24)

Bonne lecture !

Vous trouverez en annexe les statistiques des institutions des courses pour l'année 2008, concernant le contrôle anti-dopage.


Ainsi que vous en avez été informé par les représentants de l’AVEF au  groupe de travail AVEF-COURSES sur le contrôle de la médication, tous les pays de l’EHSLC diffusent, ce jour, les délais de détection pour  un certain nombre de molécules thérapeutiques.

L'utilisation des corticoïdes intra-articulaire type triamcinolone est sujette à de grandes variations quant aux délais de dépistage.

De nombreux compléments nutritionnels pour chevaux contiennent des  plantes telles que : ELEUTHEROCOQUE et HARPAGOPHYTUM.

Les corticostéroïdes dont la Triamcinolone acétonide (TA) sont des molécules thérapeutiques très utilisées dans le traitement des pathologies articulaires du cheval de compétition. La TA a fait l’objet de nombreux cas positifs aussi bien en France qu’à l’étranger. Le but de cette étude (Popot et coll, 2008) était de déterminer le temps de détection de la TA administrée par voie intra-articulaire (IA).

IconeAVEFDOPAGE

Les sociétés de courses du Trot et France Galop ont publiés de nouvelles dispositions.

Parmi les modifications au Code des courses au Trot qui ont été publiées le 7 juillet 2016  et qui avaient fait l’objet d’un communiqué diffusé le 10 juillet sur le site de l’AVEF, figurent notamment 3 nouvelles dispositions :

Ainsi que vous en aviez été informé par les représentants de l'AVEF au groupe de travail AVEF-COURSES sur le contrôle de la médication, tous les pays de l'EHSLC ont décidé de diffuser les délais de détection pour un certain nombre de molécules thérapeutiques et lors de notre premier envoi, le 20 mars 2006, de la note d'information de l'EHSLC aux vétérinaires, traduite par les Institutions des courses françaises, vous aviez été informés que des compléments vous seraient envoyés dès que les travaux scientifiques les permettant seraient réalisés et validés.