De notre confrère Franck Messialle, un polar sportif décalé : " Une médaille pour l'enfer" chez Theles

Ancien rugbyman international, Jean-Michel est chargé par son patron d’une mission interministérielle qui fait de lui une sorte de « superflic » du sport. Il assiste ainsi à de nombreuses manifestations avec son acolyte Ignace Van Der Straat, médecin légiste d’origine belge qui lui sera bientôt officiellement associé, et renoue avec Nestor Amaury, un journaliste qui l’amène à croiser deux sprinteuses vedettes, Christine Moïse et Marielle Curtis. Or chacune de ces compétitions est ponctuée par un cadavre : les meurtres sont précis, presque artistiques dans la perfection de leur exécution. Mais… qui tue ?

Un polar haletant qui se déroule dans un milieu fermé où les tabous sont légions : le milieu sportif. Les deux comparses excellent dans l’art de l’humour morbide et décalé. Émouvant ou ridicule, chaque protagoniste est ici observé à la loupe. Quant au sport, il n’est pas seulement le cadre de l’intrigue, mais bel et bien un des acteurs des meurtres.

Retrouvez-le et commandez-le sur le site de l'éditeur.